Le BARF, qu'est ce que c'est ?

Estelle Evieux 26 mars, 2018 Définitions et Bases 0 Frapper: 888

Il existe une grand nombre de définitions du terme BARF et puisqu’aujourd’hui une mode s’est installée, chacun utilise ce terme comme bon lui semble...

Au départ, le terme de BARF a été inventé par le Dr Bilinghurst. L’acronyme signifiait alors : “Born Again Raw Feeders” ce qui se traduit par “les nouveaux mangeurs de viande crue”. Alors pourquoi le terme “nouveau” ? Cela s’explique car à l’origine, le Dr Bilinghurst avait intégré une association créée par le Dr Lonsdale, prônant les biens faits de nourrir son chien avec comme bases principales de la viande crue et des os charnus crus. Le Dr Lonsdale nommait alors cette alimentation “Raw Food” autrement dit “nourriture crue”. Après quelques années dans cette association le Dr Bilinghurst à décidé de faire cavalier seul et à donc écrit un livre où est apparu le terme de BARF

Au moment de leur "séparation", les régimes proposés par le Dr Lonsdale et le Dr Bilinghurst différaient complètement. Dans celui du Dr Lonsdale, on trouvait en majorité de la viande et des os charnus. On considérait ainsi le chien (et le chat) comme un carnivore. Dans celui du Dr Bilinghurst, une grande quantité de légumes/fruits ainsi qu’un grand nombre de compléments étaient ajoutés aux rations des animaux et souvent les os étaient broyés. De plus les chiens étaient considérés comme des omnivores. C’est donc cette grande différence de pensée qui a poussée le Dr Bilinghurst, à quitter l’association et a utiliser le terme de “nouveau mangeur de viande”.

Aujourd’hui, on associe très souvent le terme BARF à : “Biologically Appropriate Raw Food” soit une nourriture crue biologiquement adaptée. Il me semble que cette traduction est plus cohérente avec les faits actuels et j’aime penser que les termes “biologiquement adaptée” permettent de réfléchir à l’intérêt d’apporter tel ou tel aliments dans le nourriture de nos animaux. 
Chez QWILD, nous avons choisi de préparer vos rations BARF en calculant scientifiquement les besoins de chaque animal, et en lui apportant ce qu'il lui faut, tout en respectant sa nature de carnivore et son besoin de mâcher. Nous nous inspirons finalement des deux régimes (Dr Lonsdale et Dr Bilinghurst) en leur empruntant à chacun ce qui nous semble scientifiquement cohérente. 
Actuellement, de nombreux régimes, plus ou moins éloignés, découlent de l'acronyme BARF et même certaines marques de croquettes se permettent de noter sur leurs paquets “issues du BARF”... C’est pour cela qu’il me semble important de rester alerte : tous les régimes BARF ne sont pas toujours le meilleur choix. 

Gardez l’esprit critique et n’hésitez pas à vous interroger sur les besoins de votre animal.

Commentaires

Laissez votre commentaire