Les dangers de la décongélation/recongélation

Estelle Evieux 21 août, 2018 Hygiène et qualité 0 Frapper: 1421

Décongeler recongeler des aliments BARF est monnaie courante lorsqu’on s’approvisionne en grosse quantité ! Mais quels sont les dangers pour le chien, le chat et pour l’humain de telles pratiques ?

En effet, sur les réseaux sociaux et les groupes “tout le monde fait ça”... Pourtant, il est bien précisé sur les étiquettes de ne pas “décongeler/recongeler”. Et en effet, ce n’est pas seulement pour la santé de nos compagnons, mais c’est aussi pour la nôtre et celle de notre famille que cette pratique est à exclure, notamment avec de la viande crue…
Lorsqu’un aliment (comme le BARF) est congelé une première fois (chez le fabricant par exemple), certaines bactéries ne survivent pas à ce choc de températures et meurent. Mais d’autres, plus résistantes, se mettent juste “en dormance” : elles ne parviennent plus à se multiplier mais elles survivent tranquillement. La décongélation à température ambiante ou dans le réfrigérateur est alors une aubaine ! Ces bactéries résistantes à la congélation se retrouvent seules avec tout l’oxygène et toute la viande rien que pour elles. Elles en profitent pour se multiplier à toute allure, sans concurrence des autres bactéries !
Lors de la seconde congélation (chez vous par exemple), il ne reste que des supers-bactéries survivantes à la congélation ! Elles rentrent à nouveau en dormance (au mieux, car certaines sont tellement résistantes qu’elles parviennent même à se multiplier au congélateur !). Et lors de la deuxième décongélation (avant de donner la viande à votre compagnon), c’est le festival de la multiplication bactérienne ! Une ration BARF ainsi traitée peut contenir environ 1000 fois plus de bactéries qu’à l’origine (source http://agriculture.gouv.fr/).
Alors ne nous le cachons pas, votre chien ou votre chat en pleine santé peut sans nul doute lutter contre ces bactéries grâce à un PH gastrique très bas (forte acidité) ! Malheureusement, ce ne sera pas forcément le cas d’un chiot, d’un chaton ou d’un animal âgé. Encore pire, un nourrisson ou un jeune enfant qui est en contact avec des bactéries du type Escherichia Coli ou Salmonella (toutes les deux présentes dans la viande crue) peut tomber facilement très malade. Or le chien ou le chat qui a avalé du congelé/décongelé peut se retrouver porteur sain de ces bactéries, et les transmettre à votre famille. Une léchouille post repas est si vite arrivée !
Il faut donc être vigilants et favoriser un approvisionnement où la viande a été traitée fraîche. Idéalement, choisissez un conditionnement qui ne vous imposent pas de décongeler puis de recongeler la viande ! Il en va de la santé de nos animaux, et de toute la famille ! Il en va aussi de la réputation du BARF auprès des plus sceptiques : ne leur donnons pas des arguments pour contrer les bénéfices du BARF.
Faisons du BARF, et faisons le bien

Commentaires

Laissez votre commentaire